quel rendement locatif viser

Baptiste

Quel rendement locatif viser ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Investir dans l’immobilier ancien, comme beaucoup d’autres investissements immobiliers, peut devenir, sur le long terme, un moyen de générer un rendement locatif important. Toutefois, ce type d’investissement n’est pas sans risque… Pour réaliser un tel projet il faut savoir prendre son temps et ne pas être pressé de faire du chiffre sinon, c’est toujours, dans la majorité des cas, l’effondrement assuré. Une des questions essentielles que l’on pourra se poser sera de savoir quel rendement locatif viser pour réussir son investissement immobilier. Pour répondre à cette question, il va falloir aborder plusieurs points importants comme prendre connaissance avant toute chose des notions essentielles.

Le Secret Derrière mon Système qui trouve des Bonnes Affaires en Illimités

Découvrez notre logiciel Stratège Immo qui vous permet de trouver des bonnes affaires en immobilier facilement et rapidement.

Quelques notions à connaître pour savoir quel rendement locatif viser

Définir quelques termes importants avant de se lancer va permettre de pouvoir mieux répondre à la problématique. Mais alors qu’est-ce qu’un investissement immobilier ? Qu’est-ce qu’un rendement locatif ? Quel rendement locatif viser ?

L’investissement immobilier

Un investissement immobilier est une action qui vise à acquérir un bien immobilier, soit pour obtenir une résidence principale, soit une résidence secondaire ou bien pour faire un investissement locatif. Il constitue une activité souvent très prenante et onéreuse. Certaines personnes osent se lancer dans ce type de projet, d’autres y sont beaucoup plus septiques. Mais ce n’est pas plus mal de douter comme cela car beaucoup d’investisseurs mettent en avant leur réussite sans montrer réellement le temps qu’ils y ont investi ou l’argent qu’ils y ont dépensé.

Le rendement locatif

Le rendement locatif correspond au rapport des loyers générés par l’investissement locatif sur le prix de revient de l’opération (le prix de revient incluant le prix d’acquisition du bien, les frais d’agence ainsi que les frais de notaire). Il va dépendre de plusieurs paramètres dont l’emplacement et l’état du bien immobilier à louer. Mais quel rendement locatif viser pour un investissement réussi ?

Comment définir un investissement immobilier réussi ?

Réussir son investissement immobilier signifie que vous arrivez à percevoir un rendement locatif suffisant pour pouvoir payer vos charges, vos dividendes, la mensualisation de vos crédits et arriver à se faire du bénéfice plus ou moins important. Mais quel rendement locatif viser exactement pour que cet investissement soit réussi ? Quels paramètres doivent être pris en compte ?

Les paramètres à prendre en compte pour s’assurer un bon rendement locatif

Lorsque l’on souhaite réussir son investissement immobilier, il faut savoir quel rendement locatif viser pour assurer la pérennité et le bon déroulement de son activité sur le long terme. Certains paramètres jouent un rôle important comme la localisation géographique du bien (en centre ville, excentré, en milieu rural…) ou encore l’état du bien mis en location (s’il demande des rénovations ou bien s’il est neuf).

Les pièges à éviter dans un investissement immobilier

Si vous avez décidé d’acheter un bien pour le mettre en location et ainsi pouvoir percevoir un rendement locatif, vous devez avoir à l’esprit que cette activité n’implique pas que des avantages. En effet, il faut garder en tête qu’il y a des impératifs à respecter, comme la gestion locative, souvent chronophage, ou même parfois très onéreuse. Lorsque vous n’avez pas assez de temps pour vous occuper de l’ensemble des tâches locatives, vous avez la possibilité de faire appel à des professionnels. Dès lors, vous aurez certes moins de travail, mais votre rendement locatif diminuera puisque vous devrez payer ces prestations. Il faut éviter de déléguer une partie de sa gestion locative à un tiers afin d’obtenir un meilleur rendement locatif à la fin de chaque mois.

Les rendements locatifs élevés cachent un risque souvent plus important

Lorsque vous êtes focalisé uniquement sur l’appât du gain et que vous cherchez seulement à savoir quel rendement locatif viser, le désir de vouloir faire du chiffre à tout prix, vous négligez le point essentiel d’un bon investissement immobilier qui est de savoir prendre son temps sans prendre de décision trop hâtive. Si cette condition n’est pas respectée, vous risquerez fortement d’avoir des difficultés à louer par la suite puisque cela demande un entretien en bonne et due forme. De plus, vos futurs locataires honnêtes et bon payeurs apprécient mieux de louer un logement en bon état général et surtout dans les normes.

La revalorisation de votre bien doit être prise en compte dans le rendement locatif global

La revalorisation d’un bien est par définition, un mécanisme permettant d’adapter un montant financier, qui a été fixé antérieurement, à sa valeur actuelle. Elle consiste donc à revoir le prix d’un bien immobiler par exemple, en fonction du contexte actuel (cours du marché, offre et demande etc) pour pouvoir le vendre par la suite. Ainsi, lorsque vous souhaitez savoir quel rendement locatif viser pour réussir son investissement immobilier, vous devez prendre en compte dans ce dernier la revalorisation du bien en plus des loyers.

Quel rendement locatif viser ?

Avant de pouvoir déterminer quel rendement locatif cibler pour réussir au mieux son investissement, il faut arriver à dissocier les deux principaux types d’investisseurs : ceux privilégiant le rendement passif et ceux privilégiant les projets passifs. Les investisseurs qui vont privilégier le rendement locatif ne craignent pas de devoir passer beaucoup de temps à travailler dans leur activité, ni de dépenser beaucoup d’argent, ils sont déterminés et ont pour but premier de se construire un patrimoine immobilier très rapidement. A contrario, les investisseurs privilégiant les projets passifs ne souhaitent pas en faire leur activité principale, ils ne passent pas beaucoup de temps sur leur activité et ne font pas trop de dépenses non plus. Les besoins et attentes, en terme de rendement locatif, vont donc dépendre de comment vous allez considérer votre activité.

L’autofinancement, un moyen d’enchainer les opérations immobilières

La définition générale de l’autofinancement est le fait de pouvoir générer des bénéfices dans son activité afin de pouvoir continuer à la financer soi-même grâce à ces derniers. Ainsi, vous avez soit pu au départ réaliser un prêt bancaire, soit avoir mis de coté un capital de départ pour vous lancer dans votre projet. Il faudra ensuite arriver à assurer la pérennité de votre investissement grâce à l’autofinancement justement. Dans ce cas, il faudra bien veiller à ce que chaque mois, vous obtenez de bons bénéfices en déduisant tout ce que vous devez payer (prêt bancaire, charge, travaux rénovation etc). Donc quel rendement locatif viser pour un investissement immobilier réussi ? Et bien suffisamment pour être capable de s’autofinancer sur le long terme. Il faut donc avoir les conditions ainsi que les connaissances nécessaires pour y arriver, surtout sans l’aide de professionnels.

Le Secret Derrière mon Système qui trouve des Bonnes Affaires en Illimités

Découvrez notre logiciel Stratège Immo qui vous permet de trouver des bonnes affaires en immobilier facilement et rapidement.

Comment obtenir un bon rendement locatif ?

Pour cela, il faut partir du principe que ce type d’activité est un travail à part entière. Autrement dit, cela demande une implication sérieuse ainsi qu’une analyse profonde et ce, même avant que vous n’ayez lancé votre activité. Votre principal objectif est de générer de bons rendements pour arriver à maintenir votre activité puis ensuite de commencer à gagner de l’argent qui constituera vos bénéfices à vous. Voici quelques conseils pour arriver à obtenir de bons rendements locatifs :

Réaliser un investissement dans des petites villes au sein desquelles la demande locative est faible et donc le risque locatif est accru essayer de faire une bonne partie des travaux vous-même; plus vous rénoverez à vos frais moins vous devrez rembourser d’argent éviter de déléguer la gestion locative à un tiers car vous devrez payer chaque mois les prestations trouver des moyens d’exploiter le bien avec des stratégies plus chronophage comme faire de la courte durée, de la colocation, du meublé haut de gamme etc. s’équiper d’un logiciel spécial capable de calculer le rendement immobilier et ce, pour ne pas faire d’erreur dans vos prévisionnels savoir s’entourer de bons professionnels compétents (notaire, artisans, courtiers etc) suivre une formation pour approfondir ou obtenir plus de connaissance sur le sujet

L’effet levier d’un crédit immobilier

Pour rassurer même les plus frileux en matière d’investissement immobilier, il est tout à fait possible d’arriver à générer un rendement locatif correct ou même élevé. Ce type d’activité n’est certes pas sans risque mais si vous suivez rigoureusement les conseils de professionnels, vous aurez nettement plus de chance d’y arriver. Prenez l’exemple d’un emprunt auprès d’un établissement bancaire, chaque mois, vous devrez rembourser une partie de la somme totale certes, mais vous aurez accès à votre crédit mensuel. En remboursant chaque mois une somme plus les intérêts vous serez toujours gagnant car il vous restera une somme ainsi de suite. Si vous assurez parfaitement votre gestion vous pouvez commencer à réussir votre investissement sur le long terme. Mais alors dans ce cas, quel est le rendement locatif visé ? Tout simplement ce qu’il vous reste après avoir payé les frais du prêt plus les intérêts.

Quelques exemples de projets immobiliers dans le neuf et l’ancien

Le rendement locatif n’est pas seulement l’argent gagné chaque mois lors du versement des loyers, il prend en compte plusieurs autres paramètres comme les dépenses effectués au cours du mois, les mensualités du crédit etc. Quel rendement locatif viser pour un investissement réussi alors ? Selon ce que l’on souhaite réaliser, le temps que l’on désire investir, ses moyens financiers etc, il existe différents type de projets immobiliers pouvant s’adapter à chacunes et chacuns.

L’investissement en loi Pinel

L’investissement en loi Pinel est opportun si vous payez des impôts sur le revenu. Avec ce type d’investissement, vous bénéficirez de conditions de financement intéressantes avec le neuf et vous serez aidé d’un conseiller patrimonial pour le pilotage de l’opération. Par rapport à l’ancien, vous emprunterez sur une durée plus longue, ce qui aura pour conséquence de baisser mécaniquement les mensualités, augmentant ainsi la rentabilité du montage.

Le LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel)

A contrario de l’investissement en loi Pinel, le LMNP concerne les situations où vous ne payez pas suffisamment d’impôts et est également possible dans l’ancien.

Les SCPI (Sociétés Civiles en Placements Immobiliers)

Les SCPI permettent de s’alléger de beaucoup en démarches administratives et présentent l’avantage de pouvoir emprunter pour augmenter la rentabilité de votre montage financier.

Quel rendement viser pour les investissements clés en main ?

Il n’y en a pas tout simplement car sur ces types de projets, les investisseurs veulent minimiser leur temps consacré à l’activité ainsi que limiter les erreurs souvent très présentes chez les investisseurs novices. Ils font confiance à un chasseur de rentabilité pour connaître quel rendement locatif viser.

Conseils pour réussir au mieux son investissement

Un des conseils fondamentaux de l’investissement locatif immobilier est de toujours regarder le montant que vous devez décaisser chaque mois, en s’assurant qu’il est compatible avec votre capacité d’épargne. Ne pas hésiter à faire appel à un professionnel qui saura au mieux vous orienter vers les bons choix et les bonnes stratégies. L’investissement immobilier est une activité nécessitant un certain nombre de connaissances qui pourront vous éclairer tout au long du déroulement de votre projet. Toutefois, rappelons que si vous éprouvez le besoin d’une aide professionnelle, vous devrez payer ces prestations et par conséquent, le rendement locatif sera moins élevé.

Conclusion

Pour réussir son investissement immobilier, il faut donc être capable de déterminer quel rendement locatif viser puisque c’est ce dernier qui va permettre d’assurer la pérennité de votre activité. Investir dans l’immobilier ancien peut s’avérer être plus couteux puisque cela demande souvent de réaliser des travaux de rénovation.

Il se peut très probablement que vous soyez septique avant de vous lancer, si tel est le cas, vous pouvez demander davantage de renseignements à des personnes avisées et professionnelles. Mais si malgré tout vous demeurez très craintif de vous lancer, alors mieux vaut ne pas insister car il faut également être très déterminé pour arriver à gérer ce type d’activité. Un bon rendement locatif correspond donc à une rentrée d’argent mensuel correct une fois toutes les charges déduites. Il faut donc être en mesure de suivre de très prés chacune des évolutions et d’être à jour dans sa comptabilité pour tout savoir exactement.

Bien investir dans l’immobilier c’est pouvoir posséder un bon esprit d’analyse et des connaissances dans ce domaine. Enfin, lorsque l’on calcule le rendement locatif, il ne pas oublier de prendre en considération tous les critères et paramètres. Tout doit être minutieusement calculé pour ne pas obtenir de résultats erronés qui pourraient mettre en péril le bon fonctionnement de votre activité.

Le Secret Derrière mon Système qui trouve des Bonnes Affaires en Illimités

Découvrez notre logiciel Stratège Immo qui vous permet de trouver des bonnes affaires en immobilier facilement et rapidement.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Plus d'articles à lire